Skip to content

Mobilité : Les médecins urgentistes voyagent en vélo électrique dans la capitale

Médecins urgentiste en vélos électriques à Paris

C’est un vélo électrique qui a attiré l’attention des passants et des conducteurs parisiens. Depuis septembre, les médecins urgentistes prennent des vélos cargo électriques pour assurer les visites des patients. 

Le docteur Martin Méalet a utilisé son vélo électrique bleu et blanc « Emergency Bike » pour remplacer sa voiture par ce nouveau moteur spécialement conçu pour les médecins. Il estime désormais pouvoir ausculter au moins 4 patients supplémentaires chaque jour grâce à un gain de temps sur les routes de la capitale. Il a expliqué à RTL : “Je place la cargaison à l’avant du vélo électrique, ce qui me permet d’emporter tout le matériel médical. J’ai un électrocardiogramme et du matériel de suture pour les urgences. Le sac à dos n’est pas sur mes épaules toute la journée”.

Les vélos électriques présentent de nombreux avantages : le stationnement est plus facile. Lorsque Martin Méalet conduisait, il était souvent condamné à une amende pour des inconvénients de stationnement ou pour se trouver sur les voies de bus où les médecins avaient le droit de le faire. C’est ce qui l’a poussé à décider de changer sa mobilité. Tout comme dans une voiture, il peut toujours bénéficier du gyrophare bleu, qui s’adapte à son vélo électrique afin de passer plus rapidement la circulation. Les vélos électriques peuvent également être équipés d’alarmes d’urgence.

Vous aussi vous souhaitez un vélo électrique ? Contactez-nous !

Distance à vélo électrique

En effet, si les vélos classiques peuvent généralement parcourir moins de 3 kilomètres, et même les 5 kilomètres les plus courageux, il faut admettre qu’à part ça, on pourrait bientôt être tenté de se tourner vers les voitures. Ou les transports publics. Pour illustrer plus clairement ce point, citons quelques chiffres.   

Il faut 12 minutes pour parcourir 3 kilomètres à une vitesse de 15 km / h et environ 40 minutes pour parcourir 10 kilomètres. Ici, nous supposons que la vitesse moyenne d’un vélo ordinaire (et donc pas d’un vélo de course) et d’un cycliste moyen est d’environ 15 km / h.

Maintenant, passons à autre chose, vous pouvez vous attendre à la vitesse moyenne des vélos électriques. C’est environ 22 km / h. À cette vitesse, 3 kilomètres ne prennent que 8 minutes et 10 kilomètres ne prennent que 27 minutes.

Évidemment, plus la distance augmente, plus la différence de durée est grande. Par conséquent, il est compréhensible que les personnes qui parcourent 7 ou 10 kilomètres préfèrent dépenser moins d’efforts et gagner du temps au lieu de marcher 30 ou 40 minutes. Et, au moins deux fois par jour.

La pente et la différence de hauteur des vélos électriques

Pente en vélo électrique

Vous avez peut-être de la chance de vivre dans une ville plate, mais malheureusement, tout le monde n’est pas comme ça. Dans de nombreuses autres villes, dont la France, l’escalade est l’un des principaux obstacles qui empêchent les gens de faire du vélo électrique. Par conséquent, les vélos électriques sont une excellente solution pour toutes ces villes à forte pente, car les vélos électriques vous permettent de voyager sans effort même sur des pentes de 10%.

Problèmes de santé

Les critiques des vélos électriques oublient souvent de parler de santé. L’obésité reste un problème majeur de santé publique. Actuellement, un Français sur deux est en surpoids, n’oubliez pas !

Faites de l’exercice avec Bee.Cycle, louez votre vélo électrique grâce à votre entreprise !

Cependant, l’obésité n’est pas le seul problème de santé qui peut empêcher quelqu’un de faire du vélo pendant ses déplacements. Le tabagisme, les maladies cardiovasculaires, les maux de dos et de nombreux autres problèmes de santé peuvent expliquer pourquoi certaines personnes préfèrent les voitures ou les transports publics aux vélos électriques.

Cependant, même si le vélo électrique réduit la force physique nécessaire pour voyager, il en a encore besoin. Plus important encore, il vous permet de bouger et de prendre l’air sans vous asseoir dans un siège. Par conséquent, les vélos électriques constituent une excellente opportunité pour de nombreuses personnes ayant des problèmes de santé. Cela conduira à un travail physique (qui peut être réduit) et améliorera considérablement leur santé en mouvement.

Mathieu Froger, fondateur d’Ecox, a travaillé avec Urgences Médicales de Paris pour concevoir ce nouveau deux-roues pendant plusieurs mois. Depuis que le cargo est en route, d’autres entreprises intéressées par le concept l’ont contacté. Parmi eux, la société de sécurité incendie espère déployer des vélos électriques dans de grands espaces pour la surveillance.

Les entreprises qui entretiennent et déverrouillent les ascenseurs sont également intéressées. Travail souvent fait à la hâte. Ces entreprises espèrent gagner du temps en évitant les embouteillages aux heures de pointe. Les vélos électriques d’urgence peuvent parcourir 160 kilomètres chaque jour dans les rues de la capitale.

Une autre expérience a été menée en 2014, mais cette fois avec le SAMU. Selon les rapports, il s’agit d’une moto d’urgence transportant un médecin pendant 20 minutes. L’objectif est le même : éviter les embouteillages dans l’une des villes les plus peuplées de France.

 

Sur le même sujet :

Call Now Button