Skip to content

La vitesse limitée à 30 km/h à Paris

limitation de vitesse paris

A partir du 30 août 2021, la vitesse des véhicules dans tout Paris sera limitée à 30 km/h, à l’exception du périphérique, du boulevard Maraisau et de plusieurs axes. Avant cette mesure, 60 % des routes parisiennes étaient limitées à 30 km/h. La décision a été prise à l’issue d’une consultation sur le sujet organisée fin 2020.

Du 27 octobre au 27 novembre 2020, la Ville de Paris a organisé une consultation sur la généralisation de la limitation de vitesse à 30 km/h.

Durant cette période, 5 736 personnes ont donné des avis, dont 5 445 avis obtenus via des formulaires en ligne. La majorité sont des Parisiens (63% des répondants).

Cette nouvelle mesure vise principalement à améliorer la sécurité routière et à réduire les nuisances sonores.

A l’écoute des Parisiens et des Franciliens

– 59% des Parisiens sont favorables au ralentissement

En combinant toutes les positions, nous avons remarqué qu’il y a quelques commentaires (50%) qui favorisent fortement la réduction de la vitesse à 30 km/h :
– 31% des personnes ont accepté de limiter la vitesse générale à 30 km/h.
– 19% permet de régler la vitesse en fonction du type d’axe.

Certains Parisiens sont favorables à la mise en place de cette mesure avec certains axes maintenus à 50 km/h.

Si nous regardons les résultats par emplacement :

Pour les parisiens :

– 59 % d’accord ou plus précisément d’accord avec 30 km/h :
– 39% des personnes sont en faveur de la généralisation.
– 20% des gens sont d’accord avec 30 km/h, alors que la vitesse de certains axes est de 50 km/h.
– 39% s’opposent à la mesure

Pour les résidents d’Île-de-France :

– 36% d’accord ou assez d’accord avec 30 km/h 
– 16% est utilisé pour la généralisation.
– 20% des gens sont d’accord avec 30 km/h, alors que la vitesse de certains axes est de 50 km/h.
– 61 % des personnes se sont opposées à cette mesure.

Vous souhaitez en savoir plus sur les vélos de fonction ? Rendez-vous ici sur notre page d’accueil ! 

 

Quels sont les sujets d'actualité lors de la consultation ?

La majorité des participants sont d’accord avec le thème de la sécurité routière (49 %) pour justifier leur choix.

Un quart des personnes interrogées ont suggéré de réduire les nuisances sonores pour justifier leur choix.

Quels sont les avantages de passer à 30 km/h ?

La réduction de la vitesse autorisée sur la route peut réduire le nombre d’accidents personnels d’environ 25 % en moyenne. Pour les accidents graves et mortels, cette réduction peut atteindre plus de 40 %. 

La réduction de la vitesse permet également une meilleure coexistence de la mobilité au sein de la ville

Réduire le bruit

La vitesse des usagers de la route est réduite de 20 km/h, et le bruit autour de la route (environ -3 décibels) est divisé par deux. La pollution sonore peut affecter la santé et la qualité de vie, et affecter le corps et même l’esprit (stress, insomnie, dépression, etc.).

Mieux partager les espaces publics en favorisant les mobilités douces

Réduire la vitesse permet de limiter les risques routiers pour tous les usagers. Selon l’Organisation mondiale de la santé (2004), lorsque la vitesse de collision est de 50 km/h, le risque de décès des piétons dans une collision est de 80 %, alors que lorsque la vitesse de collision est de 30 km/h, le risque de décès des piétons n’est que de dix%.

De plus, réduire la vitesse permet de repenser l’espace public, de l’organiser de différentes manières et de favoriser une fluidité douce. En augmentant la vitesse de 50 km/h à 30 km/h, on peut libérer en moyenne 20 à 50 centimètres de routes, qui peuvent être redistribués à d’autres usages : prolongements de trottoirs, végétalisation, création de pistes cyclables.

Envie d’un vélo de fonction à assistance électrique ? Contactez-nous ! 

Au niveau des vélos : la voie vélo

Afin de réduire rapidement le nombre d’accidents à Paris, la plupart des rues de la capitale sont désormais limitées à 30 km/h. Cette nouvelle limitation de vitesse s’accompagnera d’un grand nombre d’améliorations des voies à sens unique, afin que les cyclistes puissent les utiliser.

Ces travaux se feront au fur et à mesure des aménagements, notamment en région parisienne. A terme, toutes les voies répondant aux conditions nécessaires (largeur suffisante, poids lourds bas, bonne visibilité, etc.) seront équipées de voies cyclables bidirectionnelles.

Embellissez votre quartier et transformez Paris autrement.

Avertir ! Même si la limite de vitesse est de 30 km/h, les cyclistes ne sont pas autorisés à emprunter les voies opposées au sens général de la circulation dans les sens interdits sans signalisation spécifique.

Au cours du processus de consultation, les citoyens de Paris ont formulé de nombreuses questions et suggestions. De nombreuses informations, notamment sur les transports en commun, ont été analysées par la ville et seront prises en compte dans les discussions avec les partenaires.

Sur le même sujet :

Call Now Button