Skip to content

Les 10 astuces pour éviter de se faire voler son vélo

vol vélo électrique

Pour rappel, plus de 400 000 vélos sont volés chaque année en France. Qu’il s’agisse de déplacements quotidiens ou d’équipements de loisirs, les vélos sont toujours une source enviable. Par conséquent, nous devons faire le travail nécessaire pour compliquer la tâche des voleurs !

1 - Protégez toujours votre vélo

Cette première règle peut sembler idiote, mais il doit être obligatoire de toujours être corrigée lorsqu’on ne fait pas de vélo. Même si vous faites du vélo à proximité pendant 30 secondes, vous achetez même du pain près de chez vous, achetez des choses à la maison ou même faites du shopping. Cela suffit pour éloigner les yeux du vélo pendant un moment, puis quelqu’un le conduira et vous ne reverrez plus jamais le cher cycliste.

2 - Avoir un bon antivol

Pour rappel, il existe une “règle des 10%”. Il est recommandé d’investir environ 10% du coût du vélo dans un équipement antivol. Plus précisément, qu’est-ce qu’un bon antivol ? C’est une serrure en forme de U, éventuellement avec une clé, est robuste et est classée par FUB. N’utilisez jamais de câbles ou de verrous à vis, ils peuvent être coupés en quelques secondes avec de petites pinces.

3 - Fixez le vélo à un point fixe

Un vélo qui n’est pas fixé à un point fixe est un vélo qui peut être volé rapidement. Si le vélo ne peut pas être solidement connecté à un point fixe (obstacle, arc d’attache, etc.), il peut avoir le meilleur verrou, ce qui est susceptible de faire disparaître le vélo. Le passant mal intentionné n’a qu’à soulever le vélo, le charger dans sa voiture et couper la serrure chez lui sans le voir.

vol vélo de fonction

4 - Installer correctement le dispositif antivol

Verrouillez-le. Il vaut mieux le placer correctement ! Par conséquent, si vous ne connectez la roue avant qu’à un obstacle, vous risquez de le trouver. Vous devez avoir vu la roue (ou le cadre) toujours attachée à l’obstacle.

Pour installer correctement le cadenas, vous devez passer le “U” à travers la roue avant (ou roue arrière), le point fixe dans le cadre. Si vous possédez un accessoire de type «câble antivol», veuillez ne pas l’ajouter pour protéger la deuxième roue.

Si vous pensez que cela ne suffit pas (ou que votre vélo est très bon), vous pouvez également ajouter un deuxième antivol. Bien sûr, c’est lourd, mais c’est aussi un excellent moyen de dissuader la nécessité de retirer deux verrous différents pour voler le vélo.

5 - Trouver le bon emplacement

Si vous garez votre vélo en ville, essayez de trouver un endroit disposant d’un point fixe, mais qui est aussi un lieu de passage fréquenté. Plus il y aura de passage, moins il sera facile de voler un vélo sans que quelqu’un n’intervienne.

Ainsi, évitez les ruelles peu fréquentées, voire même le garage de votre immeuble : il y a tellement peu de passage que le voleur sera à son aise pour enlever votre antivol tranquillement.

6 - Garder un œil sur son vélo

Lorsque vous avez besoin de garer votre vélo pendant quelques minutes ou quelques heures, vous pouvez être plus assuré de garder votre attention sur le vélo. Quand vous sortez pour boire un verre, essayer de jeter un œil de temps en temps à votre vélo. Ce qui rassure, c’est que si quelqu’un décide de le regarder de plus près, vous pouvez intervenir …

7 - Rentrer son vélo

Si vous ne parvenez pas à garer votre vélo correctement à l’extérieur, je vous suggère de l’emporter avec vous : chez vous, chez un ami, ou même directement dans le magasin lors de vos achats !

8 - Faites graver votre vélo avec bicycode

La sculpture sur bicyclette n’est pas encore largement connue, mais je suis sûr que cela empêchera les voleurs potentiels de prendre votre vélo. 

Le coût du marquage d’un vélo avec un code de vélo est d’environ 10 euros, ce qui est une véritable plaque d’immatriculation de vélo. De plus, si votre vélo est volé, il sera plus facile à retrouver !

9 - Ne pas utiliser de connecteurs rapides

La plupart des vélos ont des connecteurs rapides pour les roues ou les selles. Ils sont sans aucun doute très pratiques lorsque vous avez besoin de réparer votre vélo rapidement, mais ils sont évidemment une bénédiction pour les voleurs.

Ce type de fixation vous permet de retirer la roue ou la selle du vélo en quelques secondes, vous pouvez donc partir sans aucune intervention humaine.

Il y a des connecteurs rapides antivol (il est nécessaire de retourner le vélo pour les desserrer, ce qui ne peut pas être fait lors de l’installation). Cependant, les commentaires sur cette question sont mitigés.

10 - Utilisez des accessoires antivols

Il existe des dizaines d’accessoires qui peuvent aider à prévenir le vol de vélos. Investir (quelques euros seulement) dans une alarme qui sonnera si le vélo est déplacé.

Une fois le vélo volé, vous pouvez également cacher le traceur GPS dans votre vélo pour l’identifier. Actuellement, étant donné que la batterie ne peut pas durer longtemps et qu’il s’agit d’un appareil très coûteux, elle n’a pas encore été complètement développée. Cependant, des systèmes utilisant la triangulation dans certains pays ont commencé à émerger.

Enfin, rappelez-vous que quel que soit le type de protection que vous utilisez, il est relativement facile de voler un vélo. Logiquement parlant, plus vous avez de protection sur le vélo, plus il est difficile de voler.

Sur le même sujet :

Call Now Button