Skip to content

Vélo électrique : le grand boom !

Grand Boom du vélo électrique

Après avoir réalisé un bond sans précédent en 2017 et une croissance en 2018, le marché des vélos à assistance électrique représente désormais 40% des ventes totales de vélos. En France, l’engouement des gens pour le vélo électrique se confirme et le marché du vélo électrique est en constante évolution.

Boom du vélo électriqueL’engouement pour le vélo se confirme, et le marché du vélo électrique continue de croître : les ventes en 2018 ont dépassé 2 milliards d’euros (+ 2,3%) et les ventes de vélos à assistance électrique ont dépassé 2,7 millions. Les vélos électriques (VAE) sont les moteurs de la croissance. Après un bond sans précédent en 2017, 2018 a prouvé que cette tendance n’est rien d’autre qu’une mode : le marché du vélo à assistance électrique (VAE) a progressé de 21%, avec des ventes atteignant 338000 unités, qui consolide sa croissance et atteint désormais le nombre total de vélos électrique. 40% du chiffre d’affaires.

« Le marché français se porte très bien », explique Yann Noce, directeur marketing de la société française de vélos électriques Moustache Bikes. Cette petite entreprise est basée dans les Vosges (Vosges) et lancée en 2011. Elle s’est vendue à 1 500 exemplaires et se développe actuellement. En 2018, elle a fourni 55 modèles de vélos électriques et vendu 28000 pièces. “Nous sommes convaincus que plus nous roulerons sur des vélos électriques, plus ils jetteront leurs voitures dans le garage.”

Coup de main invisible

À l’aide de moteurs électriques, les utilisateurs peuvent parcourir de longues distances, plus longtemps et plus rapidement, sans se sentir épuisés. Peu importe la façon dont vous montez la pente raide : un coup de main invisible vous fait avancer presque sans effort. « Le vélo a toujours été compris comme un objet de liberté. Si nous l’ouvrons aux personnes qui n’ont pas la capacité de faire de l’exercice, il doit être faisable !» Poursuit Yann Noce. En plus d’un simple usage urbain, son approche s’inscrit dans le cadre des besoins professionnels, loisirs et sportifs Il se développe également bien.

Julien Absalon

Julien Absalon, a remporté à deux reprises la médaille d’or olympique, et a remporté plusieurs championnats du monde de cross-country.

Double médaillé olympique en VTT XC (cross-country) et multiple champion du monde, Julien Absalon, évoluant désormais en VTT AE (assistance électrique), ne jure que par les vélos électriques. Les vélos électriques sont une nouvelle façon de conduire. Il a expliqué que cela permet aux personnes sans conditions physiques particulières de redécouvrir le VTT tout en s’amusant. “Avec l’aide de l’électricité, n’importe qui peut gravir des collines et des montagnes qu’il ne peut imaginer. Les personnes ayant la bonne forme physique feront le même effort qu’un vélo traditionnel, mais conduiront plus vite, plus loin et plus difficile. Appliqué au vélo électrique la force musculaire de la partie supérieure a doublé : plus la force de pédalage est forte, plus la force d’assistance est importante. “

Innovation permanente

Face à la croissance explosive de la demande, les constructeurs de cette industrie se sont affrontés en innovation dans les produits (conception intégrée, connectivité, confort, ergonomie), l’assistance (poids et volume, autonomie) et la sécurité (freins ABS). Capteur ou éclairage). Yann Noce a expliqué : « Nous nous engageons à faire en sorte que chacun puisse trouver un produit qui lui convient et que chaque composant de la moto soit vraiment adapté à la pratique, à l’expérience et à l’individu. » « Le moteur, en particulier la batterie, progressera. Demain, nous aurons une autonomie de 20% ou 40%, ce qui est énorme. Enfin, nous utilisons beaucoup de téléphones intelligents pour améliorer la connectivité, afin de pouvoir disposer d’un ordinateur de bord personnalisé.

Vélo Electrique et environnementLes vélos électriques pratiques et respectueux de l’environnement continuent d’attirer le plus de monde. Ainsi, 2018 a une nouvelle fois été témoin de la robustesse du marché français du vélo. Dans le contexte de la prise de conscience politique en France (programme national du vélo) et en Europe (politiques antidumping restreignant les importations chinoises), il est certain que l’industrie n’a pas encore achevé sa croissance. “Je suis convaincu que les vélos électriques vont changer notre mode de vie. Cela fait partie de l’avenir des vélos. Les vélos électriques seront modernisés !”

Utilisez-vous des vélos électriques pour faire de l’exercice ?

La réponse est simple : oui, bien que les vélos électriques soient différents des vélos « classiques », ils sont toujours un sport.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que le moteur électrique d’un vélo n’est qu’un outil auxiliaire : il ne se déclenchera que lorsqu’une certaine intensité de pédalage sera atteinte. C’est donc l’effort des muscles pour faire tourner et arrêter le moteur à une certaine vitesse.

Par rapport aux vélos électriques, les vélos à assistance électrique peuvent avoir des exigences de pédalage plus faibles, mais comme ils ne peuvent pas être utilisés en pédalant, ils restent une activité sportive.

Sur le même sujet :

Call Now Button